cri


cri
Cri, m. Sans adjonction c'est voix exaucée, haute voix, Clamor, Quiritatus. Duquel mot il vient. voyez Crier. Nicot en ses Odes. Sus mon Ame Qu'on entâme Un dueil plus amer que fiel: Sus ma voix, De mes esmois, Jette un cri amont le ciel. Pline epist. 106. dit, Quiritatus infantium. Et parce que le cri est voix hautaine, de là est procedé qu'on dit Les cris de Paris pour les voix haut-sonnantes de ceux qui portent à vendre quelque chose que ce soit parmi la ville: mais avec adjonction on lit en Oolin Bas cri pour voix basse, Summissa vox.
Le cri et bruit du peuple d'une ville, Quiritatus, huius quiritatus.
En bas cri, c'est tout bas, Summissa voce, Les barons dirent en bas cri, en Oolin, c'est entre eux et secrettement, Consultantes inter se, Qu'on dit aussi Basse-noise.
Un grand vilain cri, et nullement accordant, Clamor absonus.
Un cri se prend à sonner tout autour des ennemis, Circunsonat hostes clamor.
Avec cri, Cum clamore.
Faire un petit cri, Concrepare.
Faire cri et commandement que chacun ait à prendre les armes, Vocare ad arma.
Cri public, C'est proclamation faite par authorité de personne publique envers le peuple, et de chose concernant le public, Praeconium publicum. Car tout cri publiquement fait n'est pas entendu par ces mots, Cri public: ainsi dit-on à son de trompe, et cri public. Selon ce on dit faire un cri par le Roy. Iussu Regis facere praeconium, Ouid. lib. 3. Amor. Eleg. 11.
Publier à son de trompe et cri public, Praeconio promulgare. B.
Il fait un cri, etc. Perfertur clamor circa collem.
Cri de joustes, tournois, ou batailles, est la proclamation que un heraut ou Roy d'armes fait des tiltres, honneurs et blason de l'assaillant quand il vient sur les rangs pour faire armes et s'esprouver contre le tenant. Jean le Maire au premier des illustrations de Gaule chap. 141. parlant de Helicaon assaillant au pas tenu par Hector: Apres qu'il se fut acquitté vers les dames, et que Ideus le souverain Roy des Herauts à tout sa riche cotte d'armes eut epilogué ses tiltres en ses blasons, et au chap. 142. parlant de Paris, aussi assaillant en ce pas. Lors Ideus le Roy d'armes, qui ne sçavoit autrement son nom, sinon qu'il l'avoit ouy renommer gentilhomme, se print à escrier en cette maniere. Or est venu l'escuyer incognu, portant d'argent à un chef d'or, par artifice de nature, qui veut faire armes pour honneur acquerir. A ce cri le Prince Hector sortit devant sa tente. En tels cris on ne donnoit à nul champion venant sur les rangs le tiltre de preux, ains de fils de preux sans plus, si de tel pere il estoit venu. Jean Petit en son plaidoié justificatif du Duc de Bourgongne, touchant le meurtre par luy perpetré en la personne de Loys de France Duc d'Orleans, couché au livre 1. chap. 39. de Monstrelet, Il n'est si bon chevalier au monde, qui ne puisse bien faire une faute si grande, que tous les biens par luy faits auparavant en seront anichilez, et pource on ne crie aux joustes, ne aux batailles, Aux preux. Mais on crie bien, Au fils de preux, apres le decez de son pere: Car nul chevalier ne peut estre jugé preux, si ce n'est apres son trespassement. La raison est prinse du dire d'Ovide liv. 3. Metamorph. Vltima semper exspectanda dies homini est, dicique beautus Ante obitum nemo, supremaque funera debet. Que Joachim, du Bellay a rendu ainsi, Nul tant qu'il ne meure Heureux ne demeure.

Thresor de la langue françoyse. .

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cri — [ kri ] n. m. • criz Xe; de crier 1 ♦ Son perçant émis avec violence par la voix. Jeter, pousser des cris. ⇒ crier. « ce nouveau né va respirer, et sa respiration autonome commence par un cri » (F. B. Michel). Pousser son premier cri : naître,… …   Encyclopédie Universelle

  • cri — cri·o·bo·li·um; cri·oc·er·as; cri·oc·er·is; cri·ol·la; cri·ol·lis·mo; cri·o·phore; cri·sic; cri·sis; cri·te·ri·ol·o·gy; cri·te·ri·on; cri·thid·ia; cri·thid·i·al; cri·thid·i·form; de·cri·al; de·cri·er; des·cri·able; des·cri·al; des·cri·er;… …   English syllables

  • cri — CRI. s. m. Voix haute et poussée avec effort. Grand cri. Horrible cri. Epouvantable cri. Cri aigre. Un cri aigu et perçant. Un cri douloureux. Jeter un cri. Faire un cri. Pousser un grand cri. J entends un cri. Il fit un cri en mourant. Les cris …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • cri — CRI, ou Cry. s. m. Voix haute & poussée avec effort. Grand cri. horrible cri. espouventable cri. cri aigre. un cri aigu & perçant. un cri douloureux. jetter un cri. faire un cri. pousser un grand cri. j entends un cri. il fit un cri en mourant.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • cri — interj. Cuvânt care imită cântecul greierului. – Onomatopee. cf. c r i c r i . Trimis de LauraGellner, 31.07.2004. Sursa: DEX 98  cri/cri cri/cri cri crí interj. Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic  CRI interj. (se… …   Dicționar Român

  • CRI — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. CRI, sigle de trois lettres, est un acronyme pouvant signifier : Code de rapport d intervention, dans le jargon de la Brigade de sapeurs pompiers de… …   Wikipédia en Français

  • CRI — is a three letter abbreviation that may stand for: Contents 1 Business 2 Countries and governments 3 Organizations 4 Science, medicine or technology …   Wikipedia

  • Cri — (franz., »Ruf, Schrei«) bedeutet sowohl den eigentlichen Schlachtruf (C. de guerre, z. B. »Hie Welf« etc.) als die Losung und bildlich die Partei selbst sowie deren Erkennungszeichen; daher »C. zeigen«, soviel wie Farbe, Partei bekennen …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Çri — Çrī (spr. schrih), ind. Göttin des Glücks und der Schönheit, Gemahlin des Wischnu; heißt auch Lakschmī …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Cri du cœur — ● Cri du cœur expression spontanée des sentiments les plus intimes …   Encyclopédie Universelle